Sega Saturn Database and Video Game Store | Auctions - Satakore.com Sega Saturn - Satakore.com Sega Saturn This is Cool - Satakore.com
Sega Saturn - Satakore.com Left Text Home :: Contact Us :: SGB Forums (Fr) :: Sega Saturn - Satakore.com Right Text
1px1px1px
▶ SEGA SATURN DATABASES
★ SEGA SATURN GAMES
★ SEGA SATURN DEMOS
★ SEGA SATURN CONSOLES
★ SPECIAL SEARCH
▶ GAME BASIC DATABASE
▶ DEZAEMON 2 DATABASE
▶ SEGA SATURN DISCOVERY CHANNEL
 
▶ SEGA SATURN STORE
★ SEGA SATURN STORE GAMES
★ SEGA SATURN STORE DEMOS
★ VIDEO GAME STORE
Sega, Nintendo, SNK, NEC, Atari, Bandai, Sony, Microsoft, Etc.
FAQ and Tips
FAQ et Astuces
▶ HOTTEST AUCTIONS
★ SEGA SATURN AUCTIONS
★ SEGA DREAMCAST AUCTIONS
▶ SISTER CHANNELS
★ TOY STORE
Lego®, Playmobil®, K'Nex, Tobot, Hot Wheels, Micro Machines, Etc.
★ SEXY LINGERIE STORE
★ EBAY COUPONS AND DEALS
 
FRENCH REVIEWS
FRENCH GUIDES
FLYERS
COVERS
WALLPAPERS
VIDEOS
 

Sega Saturn Game - Break Point Tennis (United States of America) [T-8145H]

 
STAFF
COLLECTIONS
WANT TO HELP US ?
CONTRIBUTORS
 

Guardiana
Segakore
Segasaturno
Shmup
Sega-saturn.net
Sega Saturn UK
SEGA-Mag
Megaoldies
SEGA-Legacy
More...

Our banner:

Satakore.com - The Ultimate Sega Saturn source


DFJ
2% off at DFJ with the word: "Satakore"
(Only for french
people/countries)

 
 

REVIEW   

Gran Chaser / Cyber Speedway Review for Sega Saturn

Test écrit par Asta 



Cyber Speedway (Gran Chaser pour le japon) vous plonge dans l'aventure d'une course futuriste à bord d'un aéroglisseur. J'en entends déjà rire rien qu'à l'idée de la qualité d'un tel jeu, sachant que la concurrence disposait à l'époque d'une série désormais mythique : WipeOut. La mode de ce style de jeu était lancée pour démontrer la puissance de calcul des nouvelles plateformes... sorte de démo technique dirons-nous, donnant une véritable sensation de vitesse, recalant un F-Zero pourtant impressionnant à l'époque 16bit.


A première vue, le bilan est mitigé pour Cyber Speddway : clipping exagéré, graphisme à la limite du tolérable sur 32bit, sensations de vitesse quasi inexistantes. Il est pourtant connu que les premières impressions sont souvent trompeuses et pour preuve : ce jeu possède un intérêt bien plus important que l'on aurait pu imaginer.


Après une courte intro en image de synthèse, vous vous retrouvez devant un menu digne d'une... Master System ! On pardonnera car il a le mérite d'être simple et explicite. Impossible en effet de se tromper avec un design pareil (bien que les couleurs se contrastent sur un goût plutôt douteux), d'autant plus que le choix des options est restreint.
A l'affiche, deux modes de jeux : story mode ou free run mode. Mieux vaut opter pour ce dernier afin de se faire la main au gameplay assez hasardeux au premier abord. Avant le départ, vous pourrez choisir parmi 5 engins et 11 circuits (dont 1 caché). Le choix du profil des bolides est assez banal : soit léger avec un pilotage se distinguant par son aisance et doté d'une vitesse d'accélération véloce qui se paye sur la vitesse de pointe plutôt réduite, sinon un profil conçu pour les lignes droites (vitesse maximale supérieure) se démarquant par la difficulté de son contrôle (notamment dans les courbes) et d'une mauvaise accélération.


Les tracés quant à eux, font preuve d'une recherche un peu plus poussée : bien pensés, avec des dénivelés qui aident à ressentir quelques frissons que n'apporte pas le moteur 3D asthmatique. Cyber Speedway nous emmène vers 5 destinations : Terra (la Terre), aux décors où dominent eau, cascades et tunnels ; Glacies, une zone gelée mettant à rude épreuve vos réflexes, avec des colonnes de glace à esquiver dans des tunnels où la lumière n'est pas très présente ; Vastitas, un désert inter-galactique aux reliefs abrupts ; Nubes, un circuit dans les nuages assez rapide via ses longues lignes droites (excellente ambiance au passage) ; Evoflammas, course se déroulant au dessus du magma en fusion qui détériorera l'état de votre bouclier ; enfin Armasatelles, le circuit à débloquer qui se situe sur un satellite : attention aux courbes vicieuses et aux lignes droites truffées de mines !


Deux modes constituent l'histoire : standard et advanced. C'est ce dernier qui permet de rendre accessible le circuit bonus.
N'ayez crainte des concurrents car ils sont peu agressifs. Signalons qu'avant chaque course, il nous est offert l'heureuse possibilité de " customiser " son aéroglisseur et donc de décider quelle philosophie adopter à chacune d'elles. Par contre, il est impossible de choisir son bolide, qui est imposé d'office.
Dans l'action, des missiles (5 maximum) peuvent être ramassés et stockés pour défendre votre place. Ce que je trouve injuste et peu cohérent, c'est le fait que l'adversaire puisse nous mitrailler d'un nombre bien supérieur...
Je vous conseille au passage de piloter en vue interne, c'est bien plus jouable et confortable.


SEGA a sûrement réalisé Cyber Speedway dans l'optique de combler un manque dans la ludothèque Saturn, mais ils auraient dû se pencher davantage sur sa réalisation en démontrant la maîtrise de sa machine, pour attirer les développeurs tiers... .Enfin, le jeu n'est pas mauvais, et je ne vous cacherai pas que j'y reviens pour me replonger de temps à autre dans cette ambiance fort sympathique. Et puis, c'est un des rares jeux de courses futuristes à avoir le mérite de se jouer à deux.

 


GAMES :  

Page viewed
2537 times
(since Jul 01, 2011)

Sega Saturn - QR Code - Click to Zoom In

Sega Saturn RSS Feed RSS Feed
Sega Saturn RSS Feed One Game A Day
Computer & Videogames Auctions 160x600


Server Reply Time: 0.0968 seconds
Script Generation Time: 0.0235 seconds


© Copyright 2002 - 2019 Satakore.com - All Rights Reserved

Contact Us | Privacy Policy | Terms & Conditions