Sega Saturn - QR Code - Click to Zoom In

Sega Saturn RSS Feed RSS Feed
Sega Saturn RSS Feed One Game A Day
Computer & Videogames Auctions 160x600

French Review

Dragon Force II ~Kamisarishi Daichi ni~ Review for Sega Saturn

 


Je dis Dragon Force et j'en vois déjà qui relèvent la tête, avec les yeux qui sortent des orbites...Et oui, le wargame de Sega a marqué les esprits et s'est fait une place parmi les jeux les plus cultes de la console. Ce jeu, ils ont été tellement à le dévorer, à en déguster les moindres recoins, à la faire et le refaire indéfiniment et à crier qu'ils en voulaient PLUS que Sega leur en a donné PLUS dans une suite qui n'a malheureusement vu le jour qu'au Japon.


Quoi de neuf doc? Bah PLUS d'effectifs de troupes, PLUS de classes dans vos armées, PLUS de généraux, PLUS de paramètres à gérer, PLUS de magies, PLUS de tout quoi. Les défauts qui ont fait râler les fans du premier ont été revus, et nous voilà devant un jeu qui est tout simplement le même que le premier, avec PLUS de trucs, en mieux quoi. Seulement, coté graphismes, c'est sensiblement kif-kif. Peut-être une animation de plus par-ci, un design refait par là, mais pas de quoi s'extasier. Sega a répondu aux fans, et ils ne se sont pas foulés pour améliorer techniquement le jeu.



A part ça, c'est toujours aussi captivant, et aucune partie ne ressemble totalement à une autre, que ce soit parce que vous gérez un général différent, parce que vos prisonniers ne veulent pas se joindre à votre cause alors qu'ils l'ont fait dans une autre partie, parce que vous n'avez pas fait évoluer vos généraux de la même manière,...
Les possibilités sont réellement infinies, ce qui fait qu'on ne se lasse tout simplement pas de ce Dragon Force 2. On y joue sans arrêt, en sifflotant les excellentes musiques.
Coté accessibilité, vous risquez de galérer au début, et surtout si vous n'avez pas joué au premier opus, tout simplement parce que les menus sont nombreux et qu'il faut savoir organiser ses troupes en temps réel, afin d'exterminer l'armée ennemie en essuyant le moins de pertes possible. Enfin, on comprend assez vite que le menu pendant les combats sont, dans l'ordre:

- donner des ordre à la section de l'armée 1 (ex: soldats)
- donner des ordres à la section de l'armée 2 (ex: archers)
- donner des ordres à l'armée entière
- utiliser la magie
- s'enfuir


Les ordres sont différents selon le type d'infanterie, mais tout ça s'acquiert avec l'habitude. Chaque bataille remportée vous fait gagner en expérience et vos généraux les plus combatifs seront donc les plus forts, logiquement. Vous gagnez aussi le droit d'augmenter vos effectifs, grâce à vos victoires. Bref, ça s'emboîte, ça s'enchaîne et ça se fait naturellement, une fois le temps d'adaptation passé. Pour finir, disons que c'est une suite qui emploie la même recette que son réussi de grand frère, mais qui n'a rien de très innovante. Le jeu est simplement plus profond et constitue un achat dont il serait dommage de se priver.

 





Page viewed 2905 times

© Copyright 2002 - 2022 Satakore.com - All Rights Reserved