Sega Saturn - QR Code - Click to Zoom In

Sega Saturn RSS Feed RSS Feed
Sega Saturn RSS Feed One Game A Day
Nintendo Auctions 160x600

French Review

Hankou Shashin ~Shibarareta Shoujo-tachi no Mita Mono ha?~ Review for Sega Saturn

Test écrit par Murazame 


Photographe de métier, vous voilà en route vers une pension isolée en montagne, accompagné de Sasaki, votre assistant, et Akada, votre éditeur en chef, pour un rendez-vous avec 3 idoles dans le vent: les Otomegumi.
Arrivés sur place, le lieu vous fait une étrange et mauvaise impression. L’air peu avenant du couple propriétaire de la demeure et de leur servant, l’agressivité du manager Tashiro et la taciturne styliste atittrée du groupe, Naemura, contribuent à renforcer ce désagréable pressentiment.
Et puis cerise sur le gâteau, un soudain orage oblige tout ce petit monde à rester cloîtrer dans la maison et fait retarder les séances photos.

L’accalmie venue, il est temps de se mettre au travail et aux 3 jeunes filles d’ôter quelques vêtements superflus. Les poses s’enchaînent, l’écran “scrollant” parfois légèrement de haut en bas, on clique si la photo nous plaît, sachant qu’on est limité en nombre et en temps. L’ambiance s’apaise et les 3 midinettes qu’on trouvait pas très jolies (cuvée 1996…) nous paraissent tout à coup plus mignones et attirantes. La séance suivante se fera au “rotenburo” (les bains en extérieur) du coin.
Vivement!
Cette dernière se passe bien aussi malgré les absences déplorables du grincheux manager et de la sombre styliste. Il faut dire qu’au repas de midi, le premier avait bien bu et avait eu un comportement inconvenant vis-à-vis de la seconde. Encore quelque peu émoustillé suite à cette session en bikini joviale et humide, on s’apprétait donc à rentrer quand Akada déboula, de retour de la pension d’où il était censé sortir du lit le très bourru et sans nul doute très bourré Tashiro. Exprimant gauchement un état de choc, celui-ci nous apprit le meurtre du manager.

Et nous voilà embarqués dans une “detective fiction” aux allures de roman-photo où il va falloir démasquer le meurtrier au péril de sa vie (si vous échouez, vous n’aurez pas accès à l’album des photos prises dans votre partie) . L’image sombre et un peu crade, les acteurs aux expressions soit forcées soit fort peu convaincantes, les vieilles jeunes idoles, témoins d’un changement des canons de beauté depuis toutes ces années ; en somme on tient là tous les critères d’un bon gros navet, même si finalement on se laisse happer par ce trip amateur nippon à l’ambiance très “cluedo-esque”, rythmé par des musiquettes tantôt de supermarché, tantôt feintant le mystère.


Si jamais vous manquiez de DVD un soir, Hankou Shashin sera un bon supplément pour vous divertir, à condition d'y ajouter quelques gouttes d'alcool.


(ANIMATION) :
Satakore Review Rating - 0 / 10
(GAMEPLAY) :
Satakore Review Rating - 0 / 10
(GRAPHICS) :
Satakore Review Rating - 0 / 10
SOUND :
Satakore Review Rating - 2 / 10
STORY :
Satakore Review Rating - 3 / 10

 





Page viewed 3100 times

© Copyright 2002 - 2022 Satakore.com - All Rights Reserved