Sega Saturn Database and Video Game Store | Auctions - Satakore.com Sega Saturn - Satakore.com Sega Saturn This is Cool - Satakore.com
Sega Saturn - Satakore.com Left Text Home :: Contact Us :: SGB Forums (Fr) :: Sega Saturn - Satakore.com Right Text
1px1px1px
▶ SEGA SATURN DATABASES
★ SEGA SATURN GAMES
★ SEGA SATURN DEMOS
★ SEGA SATURN CONSOLES
★ SPECIAL SEARCH
▶ GAME BASIC DATABASE
▶ DEZAEMON 2 DATABASE
▶ SEGA SATURN DISCOVERY CHANNEL
 
▶ SEGA SATURN STORE
★ SEGA SATURN STORE GAMES
★ SEGA SATURN STORE DEMOS
★ VIDEO GAME STORE
Sega, Nintendo, SNK, NEC, Atari, Bandai, Sony, Microsoft, Etc.
FAQ and Tips
FAQ et Astuces
▶ HOTTEST AUCTIONS
★ SEGA SATURN AUCTIONS
★ SEGA DREAMCAST AUCTIONS
▶ SISTER CHANNELS
★ TOY STORE
Lego®, Playmobil®, K'Nex, Tobot, Hot Wheels, Micro Machines, Etc.
★ SEXY LINGERIE STORE
★ EBAY COUPONS AND DEALS
 
FRENCH REVIEWS
FRENCH GUIDES
FLYERS
COVERS
WALLPAPERS
VIDEOS
 

Sega Saturn Game - America Oudan Ultra Quiz (Japan) [T-6004G]

 
STAFF
COLLECTIONS
WANT TO HELP US ?
CONTRIBUTORS
 

Guardiana
Segakore
Segasaturno
Shmup
Sega-saturn.net
Sega Saturn UK
SEGA-Mag
Megaoldies
SEGA-Legacy
More...

Our banner:

Satakore.com - The Ultimate Sega Saturn source


DFJ
2% off at DFJ with the word: "Satakore"
(Only for french
people/countries)

 
 

REVIEW   

Doraemon ~Nobita to Fukkatsu no Hoshi~ Review for Sega Saturn

Test écrit par Murazame 



Qui ne connait pas Doraemon à l'ère d'internet? Tout le monde aime Doraemon!(?)
A titre personnel, Doraemon : Nobita no Dorabian Night sur PC-Engine fait partie de mes précieux souvenirs de vieux joueur. Un jeu de plateforme tout mignonnet, une de mes trop rares expériences “extra-MD”. Depuis, je lui préfère quand même “l’affreux” Urawazaemon_S (“urawaza” étant le terme japonais pour les trucs&astuces et autres cheat codes; le “S” ici désignant la Saturn), parodie quelque peu décadente de l’original utilisée par le magazine Saturn Dengeki, et mis en scène dans des courtes histoires rigolotes, parfois scabreuses, dans chaque numéro.
Toujours est-il que le vrai Doraemon donc, n’a pas oublié de faire un petit passage sur Saturn, dans un jeu d’action/plateformes qui aura succombé aux sirènes de la 3D(épouillée) en vogue à l’époque.


Profitant des vacances hivernales pour une exploration spatiale à la découverte de nouveaux mondes, le vaisseau de Doraemon, Nobita et leurs amis heurta accidentellement une station en orbite autour d’une planète sur laquelle ils échouèrent, provoquant la panne de celle-ci. Le petit robot (forcément) tout choupinet en charge de son entretien leur expliqua que les habitants de cette planète sont en cryogénisation suite à des problèmes d’environnement, et que la station en question doit donc être réparée au plus vite. Altruistes et surtout très désolés pour la gêne occasionnée, ils s’en vont donc en direction de la tour centrale pour rétablir son bon fonctionnement.

Evidemment, le chemin est parsemé d’embûches, de créatures organiques et mécaniques hostiles que notre chat robot (et les autres puisqu’on change chaque fois qu’on a perdu tous ses coeurs) va se faire un plaisir de désagréger à coups de laser ou de rocquettes. On peut courir, sauter, tirer et chacun possède une attaque spéciale à plusieurs levels de puissance (une jauge se remplit avec le temps).
Aaah! A ces mots, on se met à rêver d’une action aussi intense qu’un bon petit Gundam des familles! Las... outre que les persos ralentissent parfois brutalement sans raison, que l’attaque spéciale porte bien son nom puisqu'elle ne sert pratiquement à rien, et que l’action est ici très molassonne, Doraemon et ses amis ont aussi eu le chic de tomber sur un astre terne et moche. Représentés en 2.5D, avec la possibilité de changer de plan, les stages déserts offrent un level design affreux (une timide amélioration vers la fin, comme le stage dans la tour où il faut actionner les interrupteurs en se servant du changement de plan), sans queue ni tête, où même la possibilité de ”zoomer” (un peu) l’écran pour une vue (un peu) plus large ne permet pas toujours de savoir si on va retomber sur nos pattes ou dans un trou. Pour achever le tout et surtout le joueur, les affrontements avec les boss sont soporifiques et confus.
Très jeunes cibles obligent néanmoins, n’allez pas croire que le challenge proposé soit de taille à vous résister plus longtemps qu’un dimanche après-midi pluvieux, si vous voyez ce que je veux dire. On peut sauvegarder entre chaque stage (8 au total, auxquels s'ajoutent 2 parcours alternatifs) et les continus, tout comme les munitions des armes, sont illimités.


Un jeu pour le moins médiocre que la scénarisation, les voix originales de la série et quelques musiques sympas ne sauveront pas d’un voyage direct vers la grosse boîte en plastique, qui se trouve dans le coin de votre chambre (ou de votre cuisine).
Le message du jeu étant écolo, pensez à faire le tri (ps: envoyez-moi la spinecard :) ) puis retournez jouer à Rockman X4.


ANIMATION :
Satakore Review Rating - 3 / 10
GAMEPLAY :
Satakore Review Rating - 2 / 10
GRAPHICS :
Satakore Review Rating - 2 / 10
SOUND :
Satakore Review Rating - 6 / 10
STORY :
Satakore Review Rating - 6 / 10

 


GAMES :  

Page viewed
3320 times
(since Jul 01, 2011)

Sega Saturn - QR Code - Click to Zoom In

Sega Saturn RSS Feed RSS Feed
Sega Saturn RSS Feed One Game A Day
Nintendo Auctions 160x600


Server Reply Time: 0.7706 seconds
Script Generation Time: 0.0097 seconds


© Copyright 2002 - 2019 Satakore.com - All Rights Reserved

Contact Us | Privacy Policy | Terms & Conditions