Sega Saturn - QR Code - Click to Zoom In

Sega Saturn RSS Feed RSS Feed
Sega Saturn RSS Feed One Game A Day
Nintendo Auctions 160x600

French Review

Shienryuu Review for Sega Saturn

Test écrit par Murazame 


Quand ils sont las de faire des jeux de mahjong les petits gars de Warashi nous pondent un shoot'em up; et tout comme ces premiers, ils le font bien (!?). En 1997, ils décident donc d'adapter Shienryû sur Saturn (oui oui, il existe aussi sur sa rivale de l'époque mais on s'en fout un peu) et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas fait grand bruit, sûrement victime entre autres de la mode et de son look de "petit-jeu-qui-ne-paie-pas-de-mine".


Et Shienryû est effectivement très classique à tous les niveaux. Pour commencer, on se retrouve aux commandes d'un vaisseau rouge, copie à peine éhontée de celui de Layer Section (pour rester sur le même support), qui a accès à 3 tirs bien distincts: le laser (qui ressemble plus à des lancers de foudres), le vulcain et les missiles. Chaque arme va de paire avec une smart bomb distincte (allez consulter le dictionnaire du shmup sur shmup.com!), soit respectivement des gros rayons lasers bleus, un large et puissant tir en éventail et euh... une bombe. Les items n'en sont pas moins archi convenus, puisqu'on retrouve le power up, la one-up, le speed up ... etc. Les stages traversés sont l'occasion de contempler des décors variés sans plus et plus ou moins communs au genre: étendues d'eau, base ennemie, espace... etc.


Mais alors, à quoi bon s'attarder sur un soft aussi stéréotype? Tout simplement parce que la sauce, elle est non seulement appétissante mais elle a également bon goût. En d'autres termes, autrement plus clairs, Shienryû est superbe et il est fun! Le graphisme est très fin, les couleurs bien choisies, ni ternes ni agressives, l'animation est fluide et ne révèle que peu voir aucune faiblesse (où sont les innombrables clignotements de sprites qu'on m'avait promis?). Mais l'aspect le plus jouissif c'est sans aucun doute les explosions, visuellement parlant surtout, car elles sont l'occasion d'admirer à chaque ennemi abattu un mini feu d'artifices de détails: éclats de débris et chute de la carcasse sous un déluge de feu; et les attaques spéciales (ou smart bomb évoquées précédemment) qui mélangent gros rayon laser en dégradé de 3 couleurs, comme au bon vieux temps, et visuel plus moderne utilisant la transparence. Les bruitages qui accompagnent tout ceci ne sont pas mal non plus du reste.
Quant au jeu proprement dit, il n'y a vraiment rien à reprocher. Les stages s'enchaînent de fort belle manière et la difficulté a été soigneusement dosée. Ce qui est amusant avec Shienryû, c'est qu'au premier contact, outre son classicisme flagrant, c'est qu'il donne l'impression d'être un peu mou, sentiment renforcé par les musiques (sympathiques au demeurant). Ce sentiment s'estompe assez rapidement une fois notre engin boosté et le stage 3 atteint, où les offensives adverses se font plus agressives et très rapides, au point d'en être surprenant. Du sang froid au cours des levels et des nerfs d'acier contre certains, bizarrement pas tous, boss parfois très résistants (la pieuvre vous laissera un bon souvenir) seront donc vos meilleurs alliés, si jamais vous n'aviez pas de compagnon(ne) sous la main pour vous prêter main forte (un mode 2 joueurs simultanément est heureusement bel et bien là). La perte d'une vie signifie retour à la case départ pour votre armement mais seulement quelques mètres en arrière pour continuer; eh oui, place à un système de check points virtuels! Personnellement je n'y trouve pas d'inconvénient particulier, et puis le jeu nous fait toujours recommencer à un endroit où se trouvent un upgrade de vitesse et un de power. Ce n'est certes pas le rythme d'un ThunderForce, mais certainement pas celui d'un jeu poussif non plus.


En conclusion, il n'y a pas lieu de tergiverser: on a affaire à un vrai bon shoot'em up qui se classe parmi les valeurs sûres de la console. En dehors d'une introduction en image de synthèse excellente (une des meilleures sur Saturn aux côtés de Panzer Dragoon, Shining Force III et GunGriffon!) pas de bonus exotique à signaler, mais en dehors d'un mode tate et d'un ranking sauvegardable, tous deux intégrés au soft du jour, un fan authentique de shoot'em up n'en aura cure. Un classique, dans le moins bon sens du terme, oui, mais de grande qualité sans aucun doute, comme ma review en somme! Les screenshots parlent d'eux-mêmes, à vous de juger.

 


(1 entry)

Game(s):
Shienryuu
紫炎龍
T-29102G






Page viewed 2720 times

© Copyright 2002 - 2022 Satakore.com - All Rights Reserved