Sega Saturn - QR Code - Click to Zoom In

Sega Saturn RSS Feed RSS Feed
Sega Saturn RSS Feed One Game A Day
Nintendo Auctions 160x600

French Review

Farland Saga ~Toki no Michishirube~ Review for Sega Saturn

Test écrit par Murazame 


Finalement, TGL aura terminé l'année 1998 de la même façon qu'il l'avait commencée, c'est à dire avec un jeu estampillé Farland. L'occasion également de mettre un terme à son aventure en terres “saturniennes”.


Cette fois, Farland Saga Toki no Michishirube (ou Farland Saga Episode II) se veut la suite directe du précédent. Huit années se sont écoulées depuis les derniers évènements lors desquels Karin (la petite magicienne habillée de rouge dans Farland Saga) perdit ses parents. Seule désormais depuis le décès de Bryan, elle décide donc de se rendre sur le continent pour y faire sa vie.
La rencontre fortuite à son arrivée dans la ville portuaire d'Atracta avec Al, un jeune garçon un peu pommé et amnésique, va lui permettre dans un premier temps, à elle et à lui, d'être acceptés en tant que membres d'une guilde qui s'avérera être une sorte de police officieuse, dirigée par le très frivole T.T. .
D'abord futiles (chasser des slimes, retrouver un chat perdu, une fille en fugue, etc), les jobs vont devenir plus conséquents par la suite, avec en toile de fond les incontournables obscures forces menaçantes qui viennent de quitter les bras velus de morphée.

Inutile de s'étendre sur ce nouvel épisode, identique dans ses grandes lignes au précédent. Légèrement peaufiné, le système de jeu n'a pas bougé d'un iota et le déroulement reste linéaire, si ce n'est qu'on est libre de flâner en ville (ses magasins, son port, son église...) autour de laquelle tourne toute l'histoire. Bien que ce ne soit pas systématique, on va obtenir des XP supplémentaires en retournant à la guilde à la fin de certaines missions, que l'on va pouvoir ensuite distribuer librement.
Sur le champ de bataille, on note avec regret que la verticalité du terrain est moins prononcée et surtout beaucoup moins pénalisante pour les déplacements. Cela ne signifie pas pour autant que le jeu est devenu plus facile, car il subsiste certaines batailles bien vicieuses. A ce titre d'ailleurs, il est fortement déconseillé de succomber à ses instincts de mâle lors de la scène du bain. Vous êtes prévenus! ; )
Jetez vos craintes cependant, la lenteur exaspérante de Farland Saga a bien sûr été corrigée et même plus encore : les persos ne se traînent plus comme des escargots boiteux mais le curseur aussi fait dorénavant preuve de docilité et de réactivité. C'est la moindre des choses certes, mais c'est un vrai bonheur lorsqu'on passe consécutivement de Farland Saga à Farland Saga Episode II. Sinon on conserve les animations minimalistes et le graphisme du premier avec globalement un léger mieux, notamment dans le domaine sonore où les doublages ne sont plus inaudibles la moitié du temps.


Farland Saga Toki no Michishirube adopte un ton beaucoup plus humoristique, que d'aucuns qualifieront de minaudier après quelques heures de jeu. Ce côté quelque peu gnangnan et ses allures de gal game, il le doit sans doute en partie à une équipe constituée d'une majorité de personnages féminins. Ces reticences du macho qui sommeillent en vous vont pourtant rapidement se dissiper et ce jusqu'à l'écran de fin, où il va être difficile de ne pas admettre que le dernier acte de la série sur la meilleure console de tous les temps surpasse allègrement son prédécesseur, en terme de plaisir de jeu évidemment, mais aussi et surtout grâce à son scénario tout bonnement excellent. Situations variées, cocaces et dramatiques pour une intrigue alternant la frivolité avec l'émotion, et parfaitement menée jusqu'à la dernière seconde sans jamais lasser le joueur.
Farland Saga Toki no Michishirube respire l'amour que portent ses géniteurs au genre rpg et il est juste dommage qu'ils n'aient pas été un peu plus ambitieux sur la forme.


ANIMATION :
Satakore Review Rating - 5 / 10
GAMEPLAY :
Satakore Review Rating - 7 / 10
GRAPHICS :
Satakore Review Rating - 7 / 10
SOUND :
Satakore Review Rating - 8 / 10
STORY :
Satakore Review Rating - 9 / 10

 





Page viewed 3418 times

© Copyright 2002 - 2022 Satakore.com - All Rights Reserved