Sega Saturn Database and Video Game Store | Auctions - Satakore.com Sega Saturn - Satakore.com Sega Saturn This is Cool - Satakore.com
Sega Saturn - Satakore.com Left Text Home :: Contact Us :: SGB Forums (Fr) :: Sega Saturn - Satakore.com Right Text
1px1px1px
▶ SEGA SATURN DATABASES
★ SEGA SATURN GAMES
★ SEGA SATURN DEMOS
★ SEGA SATURN CONSOLES
★ SPECIAL SEARCH
▶ GAME BASIC DATABASE
▶ DEZAEMON 2 DATABASE
▶ SEGA SATURN DISCOVERY CHANNEL
 
▶ SEGA SATURN STORE
★ SEGA SATURN STORE GAMES
★ SEGA SATURN STORE DEMOS
★ VIDEO GAME STORE
Sega, Nintendo, SNK, NEC, Atari, Bandai, Sony, Microsoft, Etc.
FAQ and Tips
FAQ et Astuces
▶ HOTTEST AUCTIONS
★ SEGA SATURN AUCTIONS
★ SEGA DREAMCAST AUCTIONS
▶ SISTER CHANNELS
★ TOY STORE
Lego®, Playmobil®, K'Nex, Tobot, Hot Wheels, Micro Machines, Etc.
★ SEXY LINGERIE STORE
★ EBAY COUPONS AND DEALS
 
FRENCH REVIEWS
FRENCH GUIDES
FLYERS
COVERS
WALLPAPERS
VIDEOS
 

Sega Saturn Game - Battle Monsters (Japan) [T-18701G]

 
STAFF
COLLECTIONS
WANT TO HELP US ?
CONTRIBUTORS
 

Guardiana
Segakore
Segasaturno
Shmup
Sega-saturn.net
Sega Saturn UK
SEGA-Mag
Megaoldies
SEGA-Legacy
More...

Our banner:

Satakore.com - The Ultimate Sega Saturn source


DFJ
2% off at DFJ with the word: "Satakore"
(Only for french
people/countries)

 
 

REVIEW   

Zanma Chou Okugi Valhollian Review for Sega Saturn

Test écrit par Murazame 



Valhollian. Voilà un bien joli titre qui évoquera chez les plus cultivés d'entre vous, mesdames, mesdemoiselles et messieurs, les "tactical-role-playing-games-hardcore-gamers" (ouch), le fameux Valhalla de la mythologie nordique. Et pourtant, le jeu n'a, malheureusement pourrait-on dire, aucun rapport avec cette dernière. Ici, c'est le nom d'un groupe de résistants. Mais permettez-moi tout d'abord de vous présenter ce qui semble être le t-rpg le plus obscur de la Saturn (en rapport à sa très faible renommée). Développé par Kamata&Partners, le jeu est sorti en août 1998, soit un peu trop tard pour être plus largement connu, sans compter qu'il n'a évidemment pas connu les joies d'une traduction, ni française, ni anglaise ou même bretonne. Doit-on pour autant s'en mordre les doigts sensei? Ma foi...la réponse dans quelques lignes. ine


Autrefois, le continent Paldina, situé à l'extrême nord, était une terre aride et recouverte de glace. C'est la Déesse Sanadia qui y a apporté la vie. Et puis la population, devenant de plus en plus nombreuse, a fini par se diviser en deux clans, formant ainsi au sud le Royaume de Lafalue, qui tire sa force principalement de la magie et, au nord, l'empire Balt, le pays militaire en quelque sorte. Ces deux contrées ont traversé il y a peu de temps une guerre sanglante qui a duré plusieurs centaines d'années mais récemment la tension est remontée d'un cran, laissant craindre une nouvelle opposition meurtrière. Car les deux peuples, ayant oublié leur origine pourtant commune, se disputent la suprématie, la bienfaisance de la Déesse mais aussi et surtout le titre d'Elu, autrement dit la descendance divine. Vous êtes Lei BrightForce, prince de Lafalue au caractère bien trempé mais dénué de tout pouvoir magique, notre brave héros préférant en effet manier l'épée. Chargé par votre puissant sorcier de frère d'attraper un hérétique qui se serait réfugié dans la Forêt Noire, Lei se retrouve lâchement abandonné par ses hommes de main qui craignent ce lieu plus que tout. Loin d'être découragé, notre héros décide d'y aller seul lorsque 2 jeunes et jolies filles font leur apparition; Lylfie, la dernière survivante des Elfes, et Fiona, une magicienne...de l'empire Balt. Ainsi débute l'histoire.

Et après quelques heures de jeu, soit 2-3 batailles seulement (sic!), on est plutôt agréablement surpris, même si on est en droit d'en attendre davantage de la part d'une 32bits. Les graphismes sont ni plus ni moins ceux d'un bon jeu SUPER Famicom, la résolution de la Saturn en plus: quelques jolis décors, sprites des persos relativement petits mais colorés et suffisamment détaillés pour être reconnaissables. Ceux des ennemis cependant auraient gagné à être plus travaillés et plus variés. On a aussi droit à des scènes de combats en 3D de moyenne qualité, largement inférieures aux fantastiques animations de SF3, que l'on zappera volontiers (libre a vous de les activer ou non à tout moment). L'ambiance sonore quant à elle semble au départ excellente: bruits de pas, gazouillis des oiseaux dans la forêt lors de la 1ère scène...mais on désenchante assez rapidement car le bruit de pas est le même tout au long du jeu, pour tout le monde, quelque soit la surface piétinée, et l'absence de digits vocales fait cruellement défaut. La musique ne rattrape ng1033 pas vraiment le coup,car d'un classicisme à toute épreuve. Elle joue donc bien son rôle, mais sans éclat particulier elle marquera difficilement les mémoires. On notera tout de même quelques jolis morceaux vers la fin du jeu. Bref, sur la forme, Valhollian n'est certes pas extraordinaire, mais reste relativement soigné et agréable dans son ensemble malgré un manque flagrant de vie; il n'y a en effet aucune expression sur les visages qui restent figés du début à la fin! On pourrait regretter l'absence d'exploration de villages ou de dongeons c achés aussi.
Mais venons-en sans plus tarder aux deux points forts du titre de K&P.


Le premier est son système de combinaisons. Comme son nom l'indique, vous pouvez concentrer le coup de 2 persos en une seule et même attaque, plus puissante. Là où c'est intéressant, c'est qu'une magicienne peut très bien être utilisée avec un guerrier ou un archer. Mieux encore, ce système emprunte un peu à SF3 en instaurant lui aussi un système de "friendship". Mais contrairement au titre de Camelot, lorsqu'un perso meurt, son degré d'amitié avec les autres membres de l'équipe ne revient pas à zéro et c'est tant mieux! Ensuite, l'amitié est mesurée en level (5Lv max), chaque level correspondant à un effet différent:
Lv1: aide (le perso vient en aide au coéquipier aggressé en blocant le coup de l'adversaire)
Lv2: techniques de combats UP
Lv3: aide UP (survient plus souvent)
Lv4: attaque critique UP (chances plus élevées de sortir un critical)
Lv5: dégâts infligés à l'adversaire multipliés par 1.2
Il ne faudra donc pas lésiner sur les combinaisons pour créer des liens entre les membres de l'équipe, sans toutefois négliger les coups "simples" car les ennemis sont très nombreux. Et voilà justement le deuxième point positif de Valhollian. Derrière ce qui ne semble n'être qu'un petit jeu sans prétention se cache en fait un tactical très difficile, ce qui enchantera forcément les "t.r.p.g.h.g" cités plus haut. Le CPU est toujours en surnombre, et pas qu'un peu. De plus quand il vous met la pression, ce n'est pas en envoya nt qu'un malheureux couple de trolls, et je peux vous assurer que vous maudirez certains chapitres. Mais ce n'est pas tout! A chaque coup donné on reçoit un contre et les esquives sont monnaie courante dans les deux sens (on peut même esquiver un sort!). Pire! un perso mort au combat sera absent lors de la bataille suivante. Et n'espérez pas vous en sortir avec une magie de résurrection. Point de "magic points"! ... ils sont remplacés ici par des "carrés". Chaque sort ou attaque spéciale consomme 1 carré (voir plus) et sachant que le nombre maximum de carrés qu'il est possible d'obtenir est de 5 par persos (notez aussi que le Lv30 correspond au level maximum pouvant être atteint), il va falloir utiliser tout cela av ec préciosité. Tout ces éléments font que vous ne parviendrez non sans mal jusqu'à la fin, et si je puis vous donner un conseil, c'est de sauvegarder souvent (dès qu'un bout de chemin d'une bataille a été accompli avec succès en fait), et. d'en avoir plusieurs naturellement.


Alors sensei, ce jeu vaut-il le coup? Bah, son caractère archi conventionnel - équipement réduit à sa plus simple expression (arme/armure/anneau), déroulement linéaire (dialogues / bataille / dialogues / magasin / dialogues...) - sa SUPER réalisation et sa difficulté corsée en font un jeu clairement destiné à ceux qui, comme moi, sont des mordus de tactical, car il constitue un excellent challenge. Mais ang1036 je doute qu'il y ait beaucoup de monde de nos jours qui ait encore la patience nécessaire (et du temps aussi) pour s'atteler à ce genre de "vieux" jeux. Personnellement, j'ai bien aimé et je suis bien content de l'avoir fini, mais je n'y retournerai pas une seconde fois. Sachez que le jeu ne court pas les rues de nos jours mais que son prix est convenable (15/20 euros). Bouh, quelle conclusion banale!

 


GAMES :  

Page viewed
2084 times
(since Jul 01, 2011)

Sega Saturn - QR Code - Click to Zoom In

Sega Saturn RSS Feed RSS Feed
Sega Saturn RSS Feed One Game A Day
Computer & Videogames Auctions 160x600


Server Reply Time: 0.0805 seconds
Script Generation Time: 0.0265 seconds


© Copyright 2002 - 2019 Satakore.com - All Rights Reserved

Contact Us | Privacy Policy | Terms & Conditions